• Avis
lire tout
/
Station Terminus
/
Les Seigneurs d'Amaury
/
City-Blues
/
Un été de cendres

Station terminus ayant été diffusé "confidentiellement", les commentaires sont évidemment rares.
Personnellement j'ai lu ce premier ouvrage à sa sortie et, d'emblée, j'ai été étonné et séduit par l'originalité et la qualité, à la fois du style et de de l'intrigue, et par la richesse de l'écriture.
Le second opus, Les Seigneurs d'Amaury, diffusé plus largement, ne pouvait être qu'une super réussite.
BRAVO...ENCORE !!!

Jean-Pierre Bossut
24/02/2012

Station terminus, un premier roman réussi.

René Grando
Journaliste et écrivain
28/09/2004

Grand lecteur depuis plus de 50 ans, je suis rarement "entré" dans un livre dès les dix premières pages comme dans Les Seigneurs d'Amaury. Fabuleux !
L'auteur maitrise aussi bien la langue que le suspens. Un rythme exeptionnel, un intérêt permanent, une intrigue crédible, des personnages attachants...
Du beau, du grand ! Bravo Monsieur Dumarquez !

Jean-Pierre Bossut
19/06/2011

Votre livre, Les Seigneurs dAmaury, a un gros défaut : une fois qu'on y entre, on ne peut plus le lâcher. Intrigue très prenante, suspence garanti.
Encore plus intéressant pour des Toulousains : on visualise parfaitement l'action et, ce qui ne gâche rien, très bien écrit.
A recommander sans hésitation.

Marie-José Ruffat
04/07/2011

Du bon, du brut et des truands !
Sur fond de promotions immobilières véreuses dans la cité de la brique rose, Jean Marie Dumarquez nous ficèle une intrigue dont les méandres sont aussi profonds que la lecture d’une minute notariale. Il en profite pour régler ses comptes avec tout ce qui touche de près ou de loin à une certaine manière de pratiquer “l’art de bâtir” sans oublier, au passage, d’égratiner l’administration chargée de "régir et légiferer" pour assurer le "bon déroulement" de ces opérations douteuses.
Si vous aimez Toulouse (et on sent que l’auteur en est imprégné), vous entrerez dans ce livre comme dans une auberge espagnole en y trouvant tout ce que vous y cherchez : Le Bon (l’agent immobilier), la Brute (le flic) et, évidemment, les Truands (tous les autres...).
En un mot, comme en cent, ça se lit d’une traite !
Les Vargas, Thilliez, Grangé et autres... ont du souci à ce faire.

Ludmil Batchev, dit Le Bul
17/09/2011

Comme promis lors de notre brève conversation chez Cultura, je vous donne mon ressenti après lecture de votre livre "Les Seigneurs d'Amaury".
J'ai beaucoup apprécié votre roman policier, pour son intrigue, ses personnages et, surtout, pour la qualité de son écriture.
Contrairement à beaucoup d'auteurs, vous ne réécrivez pas " dix fois" les mêmes descriptions de personnages ou de situations (par exemple). Bref, vous ne remplissez pas les pages pour faire du volume.
En revanche, le fait que l'action se passe à Toulouse m'a quelque peu dérangé, car tout en sachant qu'il s'agit de fiction, je cherche toujours la transposition dans mon quotidien et le nombre de morts - et surtout la façon dont ils sont morts - m'a "perturbé". Mais cela ne remet pas en cause votre style d'écriture !
Merci pour ce bon moment de lecture. Je suis disposé à vous relire si vous avez d'autres romans.

Ralph Touzet
26/10/2011

C'est un roman policier qui ne ressemble pas aux autres !
L'intrigue y est menée de façon magistrale et le dénouement est remarquablement amené. La psychologie des personnages est bien campée et la description des lieux nous tente : on a envie de découvrir ce fameux chantier abandonné. On se promène dans Toulouse et ses environs en reconnaissant le chemin pris, comme si on y était !
Je n'ai pas lâché cet ouvrage bien rythmé, tenue en haleine jusqu'au bout. Un film de cette histoire me paraîtrait crédible et ajouterait au mystère Toulousain...

Mireille Sujobert
10/11/2011

J'ai dévoré votre livre que vous m’avez dédicacé chez Cultura Montauban. Le suspens m'a tenu en haleine tout au long du récit.
Moi qui suis du coin, j’ai trouvé la description de Toulouse très surprenante.
Connaissant votre profession, j’ai pu mettre un visage à Fabrice (le vôtre !). A quand un film ?
Je conseillerai la lecture des Seigneurs d’Amaury à mes amis.
Nota : je me prénomme Dominique. Drôle, non ?!

Dominick Lacoste
20/12/2011

Le père Noël a été généreux cette année. Tout ce que je voulais était au pied du sapin, avec, en prime, une excellente surprise : votre livre "Les seigneurs d'Amaury". Vous l'avez dédicacé à ma maman lors de votre passage chez Cultura à Montauban. Je l'ai dévoré, sans pouvoir m'arrêter. Hier soir encore, les pages défilaient sans me rendre compte que le temps défilait également.
L'histoire est passionnante. Votre façon d'écrire l'est tout autant.
Actuellement en terminale, le temps pour les loisirs m'est compté. Mais je trouverai toujours celui de vous lire.
Merci. Merci pour tout. Merci d'avoir écrit ce livre, de me l'avoir dédicacé. Peut-être qu'un jour je vous rencontrerai à l'occasion d'une séance de dédicace pour vous le dire de vive voix.

Marion Girault
27/12/2011

Auteur découvert par hasard un samedi de dédicace chez Cultura, livre dévoré la semaine suivante ! On redécouvre les hauts lieux toulousains ! On se perd dans les différentes hypothèses qui fleurissent le long des pages. Bref, j'ai adoré !
Je viens de commander H De Queyssac sur votre conseil, j'espère y prendre autant de plaisir qu'à la lecture de votre livre... Bonne continuation.

Nathalie Laborderie
15/01/2012

Un roman policier toulousain remarquable! Livre dévoré en l'espace d'un week-end ! A LIRE !!!

Céline San Pedro - Chantrelle
16/01/2012

Nous n'avons pas été surpris en découvrant votre "bouquin" car des gens qui l'avaient lu nous en avaient dit beaucoup de bien. Et, effectivement, nous avons énormément aimé l'histoire, les lieux, les personnages. L'ensemble est une réussite.... Bravo !
Nous attendons avec impatience votre prochain ouvrage.

Nicole et Roger Truilhé
24/01/2012

Dès les premières pages, je me suis trouvé plongé dans une intrigue tellement captivante que seul le petit matin m'a empêché de terminer Les Seigneurs d"Amaury d'une traite.
C'est très bien écrit, les Toulousains doivent s'y sentir chez eux, les autres n'avoir qu'une envie, découvrir cette ville et son univers mystérieux.
L'histoire est ficelée de main de maître, les personnages attachants plus vrais que nature, le rythme soutenu, le suspense en constante progression et la fin tout bonnement stupéfiante.
C'est du grand art !

Walter Macchi
12/04/2012

Je pense que je n'aurais jamais lu votre livre si le hasard n'avait conduit mes pas chez Cultura le 9 juin dernier. Vous avez su éveiller en moi la curiosité du lecteur et j'aime écouter les gens qui parlent de leur passion avec tant d'énergie.
J'ai mis deux semaines pour lire votre livre car je voulais faire durer le plaisir de la lecture plus longtemps. Votre écriture a résonné en moi comme une symphonie de Mozart, musique des mots entremêlés d'émotions vraies.
Merci beaucoup. Il me tarde de vous lire à nouveau.

Marie-Françoise Lopez
24/06/2012

Fan de policiers aux intrigues tordues, j'ai sauté sur ce cadeau dédicacé offert par mon fils pour mon anniversaire avec une nouvelle curiosité qui m'a tout de suite attiré, celle de découvrir un roman policier qui se passe à Toulouse et, tout au long du roman, j'ai pu revisiter les coins que je fréquente, du centre de Toulouse aux coteaux en passant par l'aéroport, au fil d'une bonne intrigue.
Seul bémol, j'ai fait durer le plaisir sur plusieurs semaines, avec quelquefois des difficultés à recaler les personnages et l'intrigue. Mais je pourrais toujours le relire dans quelques années. Merci pour ces bons moments.

Hervé Gras
26/06/2012

Bonjour Jean-Marie,
Juste un mot pour te dire tout le plaisir qui fut le mien à la lecture haletante de ton polar... avec, en filigrane, le malicieux deuxième niveau t'imaginant, toi, l'écrivain agent-immobilier, dans cette aventure ! Merci encore.
Au moins, la Fête du Livre de Saint-Affrique aura permis cette rencontre !
En espérant le plaisir de recroiser ton chemin !
François - qui ne t'a pas encore lu - se joint à moi pour te souhaiter une vie rose d'auteur noir, avec files d'attente interminables au jour des dédicaces !

Nadine Cabarrot-Philipponnat
15/06/2014

Je termine presque à regret votre thriller toulousain. Un vrai grand bon moment de lecture !
J'en ai apprécié l'intrigue, la qualité d'écriture et, surtout, les personnages centraux.
Au plaisir de vous relire bientôt...

Karine Jourdain
04/10/2014

Je remercie votre Maman, dont je me suis occupée dans le service hospitalier dans lequel je travaille, de m'avoir parlé de vous. Votre livre "Les Seigneurs d'Amaury", que vous avez eu la gentillesse de me dédicacer, a comblé mon goût pour les romans policiers. Encore hier, je me promenais dans Toulouse, dans le quartier où un certain beau projet n'a pas vu le jour...
Merci pour l'intrigue, les mots d'humour et les côtés sentimentaux qui donnent la larme à l'oeil.
Je n'ai jamais pris la route de Saint-Julia ni parcouru les rues de Toulouse à une telle vitesse, mais j'en redemande: je n'ai pas lu ce livre, je l'ai dévoré !

Anne-Marie Debiasi
08/11/2015

City Blues, est un récit rythmé qui aurait pu être macabre s'il n'était plein d'humour.Découverte décalée du monde des cités, un certain regard sur l'âme humaine...
Pas toujours réconfortant, mais pourtant si vrai !

Marie-José Ruffat
21/06/2013

Un polar à la fois glauque et flamboyant. Si la cité en est le cadre, on ne saurait réduire les acteurs à leur environnement...
Belle collection d'êtres humains à la dérive ou sur voie de garage... Du moins en apparence! C'est désespéré comme un vieux morceau de blues...

Amazon customer
17/10/2013

J'ai dévoré Cty Blues et, à la page 254, je me suis senti "en manque"... A quand la suite ?
Des phrases vives, courtes, précises, évocatrices... On voit les images... Le style JMD me plaît toujours autant, et même de plus en plus.
Et quelle imagination ! Bravo.

Jean-Pierre Bossut
17/10/2013

Inconditionnellement accro !
J'ai adoré les Seigneurs d'Amaury, avec une écriture très poétique et des descriptions sublimes.
Avec City Blues, on entre dans un autre univers, et le talent de l'écrivain se ressent d'entrée avec une écriture en totale corrélation avec l'histoire, plus fracassée. J'attends la suite avec impatience !
Ce sont de petits bijoux !

Agathe Lesage
06/11/2014

Je viens de terminer "un été de cendres". Roman bien construit, lecteur tenu en haleine jusqu'au bout. Scènes parfois dures, parfois dérangeantes, souvent émouvantes. A conseiller.

Marie-José Ruffat
01/05/2014

Un petit mot de remerciements pour votre dédicace sur votre dernière "production" que j'ai bien réceptionnée.
Je n'ai pas pu lâcher Un été de cendres. Je ne me suis octroyée que quelques pauses pour ne pas, "moi aussi", broyer du noir, tellement l'atmosphère est bien rendue.
L'univers en est très sombre, mais que les personnages sont attachants ! On les prend tous en sympathie, surtout le petit Olivier qui apporte toute sa fraîcheur d'enfant.
Et enfin, quelle richesse de vocabulaire à nouveau.
Dans l'attente du plaisir de lire le suivant, encore merci pour ce bon moment de lecture.

Françoise Vairet
30/07/2014